Ring Triptych

Ring Triptych

Paul STOREY, peinture
Benoît ALBERT, musique, guitare et électronique

Paul Storey est un mélomane éclairé, féru de guitare classique qu’il pratique avec passion. En 2006, sa rencontre avec le musicien Benoît Albert s’est articulée autour de leur intérêt commun pour la musique et la création en général. Mus par le désir de créer ensemble, le projet du “Ring Triptych” s’est imposé comme une évidence, c’est un thème cher au peintre sur lequel une collaboration existe déjà avec l’écrivain américain Tad Williams, http://www.tadwilliams.com Pour le “Ring Triptych”, Paul Storey et Benoît Albert ont choisi “La mort de Siegfried” pour scène centrale d’un triptyque où les idées musicales et visuelles se développent ensemble comme le mouvement d’une fugue et se combinent, produisant un espace imaginaire unique.

Paul STOREY

  • naissance à Londres en 1957
  • études à Walford School of Art en 1978-79, Birmingham Polytechnic (Bahons) 1979-82, Royal College of Art (MA) 1984-87
  • séjour à Athènes 1987-89 où son esthétique personnelle se confirme, située entre le classicisme, lamythlogie Grec et le mysticisme chrétien dans l’art Byzantin
  • Il expose régulierement à Londres, ponctuellement en Allemagne et aux U.S. A. et plus récemment en Australie.
  • Il s’ins- talle en France (Tarn-et-Garonne ) en 1989

Programme

Erda

Siegfried suite – Prelude
Siegfried suite – Allemande
Siegfried suite – Courante

In vacuo

Siegfried suite – Sarabande
Siegfried suite – Danses de l’étrange
Siegfried suite – Gigue

A brief moment of consciousness

 

Durée 45’